REFDORSALE

Caractériser les paysages et les terroirs actuels et passés de la Dorsale centrale tunisienne : constitution d’un référentiel végétation/pollen/microfossiles non polliniques

Session AAP :

AAP 2023-10

Responsabilité scientifique :

  • Vincent Lebreton
  • Yannick Miras

Partenariat :

Financement :

  • DIM PAMIR

Descriptif :

Les forêts méditerranéennes de la Dorsale tunisienne ont constitué des territoires attractifs pour les sociétés préhistoriques au cours de l’Holocène. Les paysages actuels montrent des terroirs originaux associant les décheras traditionnelles (petits jardins étagés), les villages nouveaux, les huertas (plaine irriguées avec cultures maraichères et/ou fruitières intensives) et les petits périmètres irrigués, les pinèdes et les matorrals, les forêts parcs d’olivier et caroubier et les pelouses pastorales. Toutefois la chronologie et les modalités successives de mise en place de ces paysages à forte valeur patrimoniale, restent encore peu étudiées, notamment par les méthodes de la botanique et de l’archéobotanique.
L’objectif du stage est d’étudier les enregistrements polliniques et microfossiles non-polliniques (MNP) d’échantillons actuels prélevés dans les zones humides d’Aïn Boussaadia et Aïn Bez de la Dorsale centrale tunisienne (dans le cadre du PHC Utique DYP-AQUA 2022-2024) et qui ont fait l’objet d’un relevé botanique détaillé. Pour cela, le/la stagiaire traitera une diversité d’échantillons de sols, d’appareils racinaires et de fèces d’animaux sauvages (chacal, sanglier) et domestiques (chèvre, mouton, vache). Il/elle comptera et déterminera les grains de pollen et les MNP. Il discutera les spectres polliniques et MNP, en lien avec les relevés botaniques et la nature de l’échantillon. Enfin, un premier essai de transfert des analogues modernes sur des échantillons holocènes d’une séquence paléo-lacustre holocène prélevée à proximité des sites néolithique et antique d’Hanchir Bez sera entrepris, en cherchant à identifier des taxons marqueurs des variations du paysage végétal et des pratiques des sociétés humaines. En termes de formation, ce stage couplant les analyses pollen et MNP vise à constituer un référentiel actualiste pour les zones de moyennes montagnes, complémentaire du référentiel initié dans les milieux steppiques de la Tunisie centrale.

 

Stagiaire : Rafaël Cabral
«  
»